Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt, Airbus utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Si vous ne souhaitez pas que Google Analytics collecte vos données, cliquez ici.

Merci. Nous avons programmé un cookie qui empêchera Google Analytics de collecter vos données lors de votre prochaine visite.

Airbus Defence and Space livrera des systèmes de gestion des clés de chiffrement aux F-35B, MRTT Voyager et Hercules C-130J britanniques

Airbus Defence and Space, acteur de référence sur le marché de la cybersécurité en Europe, s’est vu attribué par le ministère britannique de la Défense trois contrats portant sur la fourniture de son système avancé de gestion des clés de chiffrement pour trois types d’avions militaires supplémentaires. Ces commandes font suite aux contrats remportés pour l’Eurofighter Typhoon et l’Airbus A400M.

La technologie LKMS (Local Key Management System) sera livrée au programme d’avions de combat britannique de cinquième génération F-35 Lightning II, au programme Voyager de ravitaillement en vol et au programme C-130J Hercules de transport aérien tactique (TacAT) de la Royal Air Force (RAF). Le ministère britannique de la Défense a pris livraison de quatre F-35B dans la version STVOL (Short Take-Off and Vertical Landing) qui seront utilisés sur les porte-avions de la classe Queen Elizabeth. Quatre appareils supplémentaires destinés à la Royal Navy et à la RAF devraient être livrés dans le courant de l’année. Actuellement, 14 Voyager et 25 C-130J Hercules sont en service au sein de la RAF.

Développée par les experts en chiffrement d’Airbus sur le site de Newport, au Pays de Galle, la technologie LKMS reçoit, traduit et traite les clés de chiffrement pour garantir leur chargement à l’aide d’un fill-gun unique dans les unités cryptographiques de destination (End Crypto Unit – ECU) de l’appareil avant chaque mission. Ceci permet de réduire le temps d’immobilisation et de programmation des nouvelles missions et d’améliorer ainsi l’efficacité et l’efficience globales des opérations aériennes.

Grâce à sa capacité à stocker et distribuer de multiples clés de chiffrement, la technologie LKMS accroît la flexibilité et la durée des opérations extérieures. Elle garantit en outre une protection accrue des données chiffrées, évitant la compromission des données, susceptible de menacer la sécurité des missions. Les trois contrats distincts confient à Airbus Defence and Space la conception, le développement, la fabrication, la certification et la livraison de la technologie LKMS à partir d’une mise à jour du système actuellement utilisé sur le Typhoon et l’A400M.

Nous sommes ravis que le ministère de la Défense nous attribue ces trois contrats prestigieux destinés aux principaux programmes d’avions britanniques », a déclaré Phil Jones, Directeur Pays et Opérations de la branche CyberSecurity d’Airbus Defence and Space. « Nous avons d’ores et déjà fourni les systèmes de gestion des clés de chiffrement de l’A400M et de l’Eurofighter Typhoon et ces nouveaux contrats renforcent notre position de leader sur ce segment de marché. »

 

À propos d’Airbus Defence and Space

Airbus Defence and Space, une division du Groupe Airbus, est le numéro un européen de l’industrie spatiale et de Défense, et le numéro deux mondial de l’industrie spatiale. Ses activités couvrent les systèmes et services relatifs à l’Espace et aux aéronefs militaires. Elle emploie plus de 38 000 personnes et a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires de plus de 13 milliards d’euros.

Branche d’Airbus Defence and Space, CyberSecurity fournit aux entreprises, aux infrastructures nationales critiques ainsi qu’aux organisations gouvernementales et de défense, des produits et des services de sécurité fiables et ultra-performants leur permettant de détecter, d’analyser et de répondre aux cyberattaques les plus sophistiquées.

Retour aux nouveautés